Barry Sharpless : Le double prix Nobel de chimie rejoint les rangs de Marie Curie et Linus Pauling Crédit Photo : Google images

Barry Sharpless : Le double prix Nobel de chimie rejoint les rangs de Marie Curie et Linus Pauling

International
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp

 

Le chimiste américain Barry Sharpless a remporté le prix Nobel de cette année pour avoir jeté les bases de la “chimie du clic”, une forme fonctionnelle de chimie utilisée pour cartographier l’ADN et développer des produits pharmaceutiques.

Karl Barry Sharpless, qui partage le prix Nobel de chimie 2022 avec Carolyn R. Bertozzi, également américaine, et le Danois Morten Meldal, est deux fois lauréat. Il a rejoint les rangs de la physicienne franco-polonaise Marie Curie, du chimiste américain Linus Carl Pauling et du physicien John Bardeen et du biochimiste anglais Frederick Sanger.

 

 

La chimie du clic englobe des réactions “dans lesquelles les blocs de construction moléculaires s’emboîtent rapidement et efficacement“.

Sharpless a reçu pour la première fois le prix Nobel de chimie en 2001 pour ses travaux sur les “réactions d’oxydation catalysées de manière chirale“. Le mot chiral fait référence à des molécules qui apparaissent sous deux formes en miroir.

Sharpless est associé au Scripps Research Institute de San Diego. Il a également enseigné au Massachusetts Institute of Technology et à l’Université de Stanford, où il a obtenu son doctorat en 1968.

 

0 votes, 0 avg
15

Connectez-vous pour jouer à ce quiz!

 

Au Scripps Institute, le chimiste dirige le groupe universitaire Sharpless Lab. Il avait déclaré à la Fondation Nobel en 2001 que s’il avait une couronne, ses joyaux seraient les “environ 75 anciens membres du groupe Sharpless”.

“En tant que groupe, ils ont des normes supérieures pour juger de l’importance de la recherche, et je partage avec tous la gloire qu’est un prix Nobel”, avait déclaré Sharpless.

C’est en 2002 que le groupe a découvert CuAAC (la cycloaddition azide-alcyne catalysée par le cuivre), qui est maintenant connue sous le nom de « chimie du clic ».

 

Tagged

Laisser un commentaire